Réaliser ses rêves : Êtes vous vraiment prêts ?

par Wilfried
16 avril 2018

L’innocence et la crédulité sont des caractéristiques communes à tous les enfants qui permettent deux choses : avoir des être persuadé qu’il est possible de réaliser ses rêves.

L’expérience (les cicatrices) et l’incrédulité (la méfiance) sont des caractéristiques communes que tout le monde va développer une fois cet âge tendre révolu.

C’est le cycle de la nature.

Alors personnellement je n’ai aucun souci avec cela, car comme je le dis la nature est ainsi fait. Mais rien qu’avec ces quelques lignes, on peut comprendre que la vie nous change.

En fonction du parcours qu’on va mener, des décisions qu’on va prendre et des directions dans lesquelles on va s’engager, notre âme et notre esprit vont garder une trace de nos expériences grâce aux souvenirs.

Cela implique deux choses :

  • Plus le temps passe, plus notre esprit va se charger en souvenir.
  • Plus nos décisions seront mauvaises, plus les souvenirs qu’on en gardera seront mauvais aussi.

Jusqu’à présent je pense que tout le monde est d’accord jusqu’ici.

Maintenant, je vais vous parler d’une expression que normalement vous devriez connaître : « être dans son monde ».

Mais au fait, ça veut dire quoi « être dans son monde » ?

Tout simplement, ça veut dire ne pas être comme les autres. Souvent, quand une personne dit d’une autre « il est dans son monde », cela veut dire qu’ils n’ont pas la même réalité. Leur vision du monde, leur vision des choses diffère. Lorsque je dis qu’il est possible de réaliser ses rêves, peu de gens décident de simplement faire l’effort intellectuel de comprendre pourquoi avant de penser de moi que je suis « dans mon monde »…

Un exemple un peu plus concret : les personnes racistes. Alors je sais que c’est un sujet un peu contradictoire, mais pour avoir moi-même pris le temps de discuter sur les raisons d’être raciste avec quelqu’un qui s’affichait en tant que tel, il me disait que cet « aspect » de sa personne n’est du fait qu’il n’aimait pas « ceux qui foutent la merde ».

Selon moi, son « motif » est bon, personne n’aime les fauteurs de merde entre nous, mais ce qui m’a chagriné, c’est que pour répondre à la frustration que lui provoque « ce qui foute la merde », cette personne avait décidé de se confectionner une casquette.

Par casquette bien sûre je parle d’être raciste.

Je n’aime pas non plus « ceux qui foutent la merde », mais cela ne fait pas de moi pour autant quelqu’un de raciste. Bien au contraire. Je crois personnellement dans la mixité. Lorsque vous préparez un bon plat, votre recette comportera plusieurs ingrédients…

Pour revenir au sujet initial, pour ma part, j’aurais plutôt tendance à dire que les racistes sont dans leur monde. Pourquoi ? Parce que quand on n’y pense, toute évolution humaine qui a eu lieu jusqu’à présent porte vers l’union et donc la mixité.

Internet en est un très bon exemple.

Selon moi, le fait de se construire une casquette est dangereux car il nous construit selon moi toujours une identité définie et non flexible. Ce que j’entends par là c’est qu’en se construisant une casquette, on va définir inconsciemment des limitations pour nous-mêmes.

Si vous êtes racistes, vous aurez tendance à traîner qu’avec des racistes.

Si vous proclamez quoi que ce soit d’autre, l’effet aura tendance à être le même.

On pourrait penser au fil de la lecture que je m’égare, mais ce développement va nous amener à un point essentiel de la réussite : l’ouverture d’esprit.

Pour réaliser ses rêves, il faut être ouvert d'esprit

Dans l’introduction (qui était probablement la plus longue parmi tous les articles jusqu’à présent) j’aborde deux sujets : les souvenirs qu’on tient de notre expérience et les méfaits de la fermeture d’esprit.

Je vais donc d’abord parler des souvenirs pour ensuite aborder l’ouverture d’esprit plus en profondeur, toujours dans le but de comprendre en quoi ses deux composantes vont déterminer si une personne est réellement prête à réaliser ses rêves.

Donc au niveau des souvenirs, la première chose qu’il faut que vous compreniez c’est que vos souvenirs sont en quelque sorte un résumé des expériences que vous avez vécues et qu’une foi réunis tous ensemble ils contribuent à la structure de votre conditionnement. Je vous invite grandement à aller voir mon article sur le conditionnement disponible juste ici (l’article d’aujourd’hui est dans la continuité de l’article sur le conditionnement).

Pour être prêt à réaliser ses rêves, il faut comprendre que vos souvenirs constituent votre monde. Votre monde reflète votre réalité. Votre réalité représente vos expériences passées. C’est-à-dire que si jusqu’à présent (excusez-moi par avance du manque de tact) vous avez pris exclusivement des décisions de merde, votre réalité va ressembler à la qualité de vos décisions.

L’objectif de cet article n’est pas de critiquer votre manière de prendre des décisions, encore moins de critiquer la personne que vous êtes, comme le nom du site indique, le but ici est de se développer…

Ce que j’essaie donc de vous dire par là c’est que votre réalité n’est pas forcément représentative de la « vraie » réalité. Un exemple concret : vous avez sûrement un voisin, un ami, une connaissance ou encore un collègue de boulot qui a une vie à l’opposé de la votre (imaginons que vous rêviez d’une maison avec une grande étendue de gazon, une piscine, un barbecue etc.). Cette vie vous la désirez mais vous ne l’avez pas.

Cela ne veut pas pour autant dire que cette vie est impossible avoir, cela veut simplement dire qu’au moment précis où vous pensez à cette vie que vous voulez, vous ne l’avez pas.

Et c’est là qu’est le piège.

Le cerveau est une réelle formule 1. C’est quelque chose d’extrêmement puissant, d’extrêmement subtile, et d’extrêmement sensible. Et contrairement aux formules 1, le cerveau, quand il monte dans les tours, il ne prend pas des Km/h, il va créer des connexions entre vos neurones, qui elles vont créer des pensées.

Et lorsque vous allez penser à la vie que votre collègue à, si vous avez le malheur de la comparer à votre vie et de vous dire « de toute façon ça arrive qu’aux autres mais ce n’est pas pour moi ce genre de truc, j’arriverai jamais il vaut mieux ne plus jamais y penser » vous êtes foutus…

Si vous pensez comme ça, vous-êtes-fou-tus…

À l’instant même où vous enclenchez l’attention de votre cerveau dans une direction, je peux vous assurer que lui de son côté, il est déjà un 100 Km/h ! Même si vous ne vous en rendez pas compte, même si vous avez la tête dans le Q, même si vous pensez à deux choses en même temps, votre cerveau lui il n’a pas besoin de vous !

Et en écrivant ces lignes, je me mets à rigoler tout seul parce que c’est la stricte vérité !

Combien de fois, de bon matin à l’instant même où je me réveille j’ai commencé à porter mon attention sur des soucis que j’avais dans ma vie, même s’ils étaient microscopiques… Au début ça commence par un grain de sable, puis après c’est le petit doigt de pied qui se prend dans le meuble, puis après c’est les insultes qui partent en l’air à cause du meuble, la mauvaise humeur, elle, elle a pas attendu assez déjà installer depuis longtemps, la tartine qui se casse dans le bol, l’eau de la douche qui passe du show au bouillant un court instant et une journée qui est foutue…

Ce que je veux dire par là, même si ce passage m’a bien fait rire à vous raconter, c’est qu’à partir du moment où vous lancez votre cerveau dans une direction, toute votre attention être emporté par l’élan de votre cerveau et du coup dès l’instant où vous allez penser négatif tout votre être va devenir négatif.

Ce qui va faire que ça dure plus ou moins longtemps ça va être votre résilience émotionnelle. La résilience émotionnelle en gros c’est votre capacité à vous re-concentrer dans un état d’esprit neutre ou positif après avoir été dans un état négatif :
donc en gros quelqu’un vous fait une réflexion qui vous touche au plus profond de vous, certaines personnes vont ne pas être affectées du tout, d’autres vont être complètement anéanties. La résilience émotionnelle ça va votre résistance à ce choc émotionnel qui va vous permettre de passer de l’état « complètement anéanti » à l’état « neutre » ou alors à l’état « ça va bien ». Cliquez ici pour voir mon article à ce sujet.

Cette fois-ci je l’avoue, on frôle le hors sujet, mais promis je fais attention. Prochain point pour comprendre comment réaliser ses rêves : L’ouverture d’esprit plus en profondeur !

Pour être ouvert d'esprit vous ne voudrez plus camper sur vos positions en permanence

Car comme on l’a vu tout au début de l’article, vos « positions » sont créées grâce à votre réalité. Et votre réalité ne représente pas la réalité du monde dans son ensemble car votre réalité est constituée grâce à vos souvenirs. On peut aussi ajouter à cinq les conseils que votre entourage vous donne, mais bien souvent les conseils qui viennent de votre entourage sont influencés par leurs anciennes décisions.

Donc pour résumer, ce que je vous conseille de faire c’est de toujours prendre en compte qu’il existe deux réalités :
– La vôtre (éventuellement constitué de la vôtre et de celle de votre entourage)
– L’autre réalité

Je ne définirais pas l’autre réalité car finalement qui l’a connaît vraiment ? Qui peut prétendre avoir la science infuse en prétendant connaître la « vraie » réalité ?
À mon sens personne.

Ne faites donc pas l’erreur de penser que votre réalité est « vraie » à 100%. Car même si vous saviez beaucoup de choses, la planète tourne, les choses changent et le monde avance aussi.

Si je devais vous donner un conseil personnel, ce serait vraiment de vous intéresser à l’espace. Il existe plein de vidéo sur YouTube de passionnés qui parlent de l’espace. Vous n’aurez pas besoin de vous casser la tête à aller chercher dans des archives etc. Il vous suffit juste de trouver une chaîne YouTube, ou même juste des vidéo YouTube qui parlent de l’espace. Dans un précédent article je vous expliquais tout simplement que mon intérêt pour l’espace vient du fait que je vois l’espace comme une réelle thérapie. Le simple fait de voir une image prise par un satellite qui orbite autour de la planète Terre ça permet de se rendre compte à quel point notre planète est immense, et fatalement ça permet énormément de relativiser sur qui je suis, quelle est ma place dans l’univers, et surtout ça fait du bien à mon ego car ça stimule réellement mon humilité. Ça me permet vraiment de relativiser sur tout. C’est vraiment incroyable. (Je ferais un article spécialement orienté sur l’ego, car si vous n’avez pas la définition dans son ensemble, ma fin de phrase peut vous paraître un peu bizarre !)

Pour ce qui est des chaînes YouTube, je vous conseille vivement d’aller faire un tour du côté de Stardust – La Chaîne Espace !
Ça fait plusieurs fois que je le mentionne dans mes articles, mais je vous conseille honnêtement d’aller voir sa chaîne YouTube car c’est grâce à sa chaîne que j’ai développé cet intérêt pour l’espace et je trouve honnêtement que ces vidéos sont très bien faites. D’ailleurs je pense m’en inspirer très bientôt pour adapter son format à ma thématique !

Pour en revenir à nos moutons et surtout à nos histoires de réalités, je vous donne un exemple très concret : quand vous allez dans un autre pays, qu’est-ce qui se passe ?

De nouveaux visages, de nouvelles coutumes, de nouveaux plats, de nouveaux fruits en général, une nouvelle mentalité, une nouvelle langue, une nouvelle architecture, une nouvelle manière de vivre, du NOUVEAUX, mais surtout du différend.

On peut également prendre le fuseau horaire comme différence, lorsqu’il fait nuit en France, il est midi à Los Angeles ! Honnêtement je préfère plus concrète niveau d’explication.

Si vous avez quand même du mal à vous en rendre compte, je vous invite réellement installer des applications comme Snapchat ou encore Periscope : il y a une fonction live sur ces applications qui vous permettent de regarder les vidéos que font les gens en direct partout à travers le monde. Si vous n’avez pas envie d’installer d’application, allez tout simplement vous balader sur les live YouTube, regardez simplement une chaîne en direct aux États-Unis, enfin voilà il existe un moyen je vous laisse trouver le vôtre sachant qu’avec Internet on accès à tout en temps réel donc si vous avez un PC pas forcément besoin d’installer des applis sur votre portable.

Comment réaliser ses rêves

Pour réaliser ses rêves, il faut être ouverts d’esprit, et pour ce faire retenez bien une chose : il existe une autre réalité. Cette réalité personne ne la connaît ; il ne sert donc à rien de partir du principe que notre vision des choses est la bonne tant que nous ne connaissons pas cette autre réalité.

Alors la prochaine fois que vous pensez qu’il n’est pas possible de réaliser ses rêves, pensez bien aux deux réalités !

Tout est possible à condition de savoir quoi faire, puis de le faire correctement ! (Y compris réaliser ses rêves !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les programmes pour t'aider à changer de vie

Résultat = Environnement

Un mauvais environnement peut ralentir, voir même dans certain cas t'empêcher d'évoluer.

Si tu souhaite bien t'entourer et rejoindre un groupe de personnes qui pensent comme toi et qu itraversent les mêmes épreuves alors clique sur le bouton juste en dessous et rejoins le groupe Facebook Officiel !
Le groupe Facebook
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram